Services en ligne

Vous êtes ici : Accueil > Services en ligne > Actualités > Les sapeurs-pompiers spécialistes du risque chimique en f...

Les sapeurs-pompiers spécialistes du risque chimique en formation

Du 24 au 26 avril 2019, les sapeurs-pompiers vauclusiens spécialisés en risques chimiques ont été accueillis à l’unité de production d’eau potable de la Jouve à Sorgues. Le Syndicat Rhône Ventoux et la société Suez ont mis leurs installations à disposition des sapeurs-pompiers pour un entraînement commun en conditions réelles, dans le cadre de la Formation de Maintien des Acquis des pompiers vauclusiens.

La formation chez les sapeurs-pompiers

Le SDIS de Vaucluse dispose d’une équipe spécialisé dans les risques chimiques appelée CMIC (Cellule Mobile d’Intervention Chimique). Elle est composée de sapeurs-pompiers spécialisés et de véhicules spécifiques. Les sapeurs-pompiers spécialistes en interventions Risques Chimiques (RCH) doivent maintenir leur niveau de compétences. Pour ce faire, des formations de maintien des acquis (FMA) sont planifiées tout au long de l’année. Elles sont effectuées de façon hebdomadaire dans chaque centre d’incendie et de secours disposant d’une équipe et de son véhicule spécialisé : Bollène, Sorgues, Avignon et Cavaillon. En complément de ces formations locales, les sapeurs-pompiers spécialistes RCH se regroupent et effectuent des FMA départementales d’une journée, qui permettent de diffuser des informations règlementaires, de présenter les nouveaux matériels mis en service et d’effectuer des exercices d’ampleur.

Simulation d’une pollution atmosphérique par fuite de chlore

Les trois premières des 9 journées prévues cette année ont eu lieu sur le secteur du Groupement Grand Avignon. La matinée a été consacrée à la présentation et au rappel de procédures d’interventions et à la manipulation de nouveaux appareils de détection. Pour la deuxième partie de la journée, une mise en situation a été réalisée sur le site de l’usine de traitement d’eau potable de La Jouve sur la commune de Sorgues. Grâce à la collaboration des techniciens de la société SUEZ qui exploite le site, il a été possible d’organiser une simulation de fuite de chlore gazeux dans des conditions très proches de la réalité. Pour faire face à ce type de situation, l’équipe RCH du SDIS 84 a déployé 2 véhicules de reconnaissance chimique, 1 véhicule d’intervention chimique, 1 véhicule d’appui, 1 fourgon pompe tonne ; le tout armé par 18 spécialistes RCH de niveaux 1 et 2 encadrés par deux officiers de niveaux RCH3.

Prévention et gestion des risques, une préoccupation commune

Dans le cas présent l’objectif est de protéger les éventuels riverains, éviter les écoulements et émanations vers le milieu naturel et au final supprimer la fuite provenant d’une bouteille. Afin d’intervenir en sécurité, les sapeurs-pompiers portent des combinaisons spéciales et mettent en place un périmètre de sécurité. A l’issue de l’exercice une présentation du site a été effectuée par l’exploitant, notamment sur les modes de stockage du chlore et des procédures d’interventions. La collaboration entre l’exploitant et le SDIS pour la préparation et la réalisation de cet exercice a été bénéfique pour les deux parties : l’exploitant vérifiant ses propres procédures, les spécialistes RCH découvrant un site et ses particularités sur lequel ils sont susceptibles d’intervenir. 

 

 

Crédit photos © Suez

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes